SDEN - Confrontation


Guerrier disponible dans

Blister - Barde d’Alahan 1

(décembre 1999)

Barde d’Alahan (1)

« Laisse moi te raconter la fin de ton histoire... »

33 P.A.

  • 10
  • 4
  • 4-4
  • 4-3
  • 3
  • 6
  • 4
Equipement

Lance - Dagues de Lancer (Force 1 portée 5-10-15)

Compétences
Bravoure
Guerrier-mage
Tir instinctif
Voies de magie
4
Circæus
Éléments maîtrisés
Lumière
Rang
Initié

Carte(s) liée(s) à ce profil


Le barde est un guerrier-mage destiné à soutenir les armées d’Alahan, et plus précisément les Personnages.

Côté figurine, elle n’est plus toute jeune mais reste très fine et détaillée. Sa posture et son équipement montrent bien qu’il n’est pas dans un salon à conter des ballades, mais sur un champ de bataille.
Rien à redire à ce niveau.

Ses caractéristiques sont typiques d’une figurine Alahan qui n’a pas un profil radicalement guerrier : une FOR et une RES lamentables. A ce titre, il est à ranger avec les fauconniers, faucheurs, valkyries, archers et vieux grincheux magiciens.
J’hésite même à l’envoyer en second attaquant car il donne un dé de plus à l’adversaire, ne peut guère espérer le blesser (sauf un keltois ou un gob de base…) et risque de déguster grave s’il rate sa défense.
Bref, il est nettement plus magicien que guerrier et il faudra éviter le corps à corps (un de plus…). Et mieux vaut ne pas comparer avec les guerriers-mages des autres armées pour ne pas pleurer (bonjour M. l’Inquisiteur…) !

Du point de vue de la magie, un POU de 4, c’est plutôt bien pour un mage-guerrier. Mais comme la plupart de ses sorts sont d’une difficulté de 7 ou 8 et coûte 3 ou 4 gemmes, il ne fera pas forcément plus de boulot qu’un guerrier-mage d’une autre armée. De plus, ils sont quasiment tous d’une Puissance de 3 ou 4, ce qui ne permet pas d’en prendre 2.
Donc, son POU élevé est un avantage très relatif.

Il tente de compenser avec ses deux petites capacités spéciales :

  • Le tir de maître avec dague de lancer, qui permet de faire les dégâts ET la localisation avec le dé le plus élevé du jet de blessure. Mais ça ne peut être tenté qu’une fois par partie, et la dague à une FOR de 1, donc ce n’est pas avec ça que vous allez tuer le gros méchant d’en face.
  • Une fois par tour, il permet à un Personnage du Lion situé à 10 cm de lui de relancer un dé. Ça, c’est très pratique et c’est un vrai filet pour vos Personnages, histoire d’éviter le « 1 » sur le Coup de maître décisif ou sur un jet de récupération de mana.

Ajoutons également que le barde dispose aussi de la compétence Tir instinctif, qui a malheureusement beaucoup perdu de son intérêt avec le format 3 de Confrontation.

Au niveau de ses sorts, il maîtrise la voie du Circaeus, qui est une magie assez particulière, qui n’affecte généralement que les Personnages. Ce qui signifie que si votre Personnage meurt, votre barde risque de ne plus servir à grand-chose. Ce qui ne peut que le motiver à éviter que cela n’arrive…
Mes sorts préférés sont :

  • Chant de blessures qui permet d’augmenter la FOR d’un jet de blessure de 2 ou 4 points. Il possède l’intérêt de fonctionner sur tous les alahans et une portée très correcte de 15 cm.
  • A la gloire du Hardi (p.175) qui permet à la fois de désengager automatiquement un Personnage, de le soigner d’un cran de blessure et de le déplacer à nouveau. Tactiquement très fort.
  • Que la Lumière te garde est très appréciable sur un Personnage important ou qui rentabilise ses défenses (Alahel). Essayez tout de même d’effectuer votre Tir de maître avant de lancer ce sort. En revanche, n’attendez pas d’être en grave ou critique pour le lancer. Vu sa RES, il risque surtout de passer très vite en Tué net…

Sinon, certains sorts de la liste élémentaire peuvent être utiles également, ne serait-ce que pour soulager un éventuel magicien qui pourra alors se consacrer à des sorts plus importants :
- Vision prémonitoire (p.196) pour l’avantage tactique.
- Aura de Lumière pour un petit boost en FOR et RES.
- Attaque primaire de Lumière pour avoir une chance raisonnable de blesser un gros truc. Le gros défaut de ce sort est sa fréquence de 1.

Pour conclure, une figurine bardée (!) de petits trucs sympathiques qui peinent tout de même à compenser une fragilité réelle en combat. A jouer avec prudence et discernement.

Général Kaliméro

Commentaires des visiteurs


CADWALLON®, CONFRONTATION®, CRY HAVOC®, HYBRID®, le logo HYBRID®, HYBRIDES®, RACKHAM®, le logo RACKHAM®, RAG'NAROK® et WOLFEN® sont des marques déposées RACKHAM®. Tous droits réservés.

Haut de page

Toutes les illustrations, photographies, figurines et noms des figurines sont, sauf mention spéciale, des créations exclusives appartenant à RACKHAM®.