SDEN - Confrontation


Guerrier disponible dans

Boîte - Maraudeurs de Vile-Tis

(octobre 2005)

Maraudeur de Vile-Tis (2)

« La Bête s’empare de moi ! »

40 P.A.

  • 15
  • 5
  • 5-7
  • 5-8
  • -
  • 6
  • 1
Equipement

Arme de Vile-Tis - Chaînes de Supplice

Compétences
Furie Guerrière
Tueur né
Rang
Vétéran

Je ne surprendrai personne : les Dévoreurs ne peuvent compter sur un taux de fécondité digne des gobelins, et les kilos de viande nécessaire à la logistique militaire (NDLR : les points d’armée) des disciples de Vile-Tis ne permettent pas à cette armée d’aligner énormément de troupes en confrontation. Pour compenser cette infériorité numérique flagrante, les Dévoreurs disposent de troupes bien entendu assez puissantes et surtout rapides.

Le Maraudeur, sorte de version vétéran du Vorace, appuie cette tendance en offrant une initiative de 5 et deux profils entre lesquels il s’agira de choisir (ou pas, d’ailleurs, puisque vous pouvez toujours en prendre deux). « Vivacité » fait de lui le parfait virevolteur, alternant les adversaires et les réengageant en une sorte de danse macabre, rendue inexorable par une révélation de l’extase (et la compétence « possédé » qui va avec) ou un maître des carnages qui occupe ses points de furie à booster l’initiative de la figurine (chaînes de supplice). Cette même initiative assez élevée lui permet également d’avoir des chances honorables de taper le premier, ce qui peut inciter les joueurs à tenter le profil « Furie guerrière ». Une résistance de 8 peut lui permettre de gérer le contrecoup, même si 40 points sont vite perdus... Tout est affaire de style de jeu, mais il est évident que le désengagement et l’engagement à grande distance sont l’une des clés de la tactique dévoreur.

Vous ne savez pas quoi choisir ? Qu’à cela ne tienne, prenez les deux ! Un commandant et une marque de sauvagerie plus loin, votre profil « Vivacité » profitera également de « Furie Guerrière ».

Depuis la revalorisation des magiciens et des fidèles en Conf 3.5, il n’est pas inutile de penser à un sort comme Rage Aveugle, par exemple, pour booster un peu plus vos troupes. Le maître des carnages, lui aussi, devrait moins prendre la poussière sur vos étagères, pour distribuer ces points de furie à qui voudra, surtout sous la révélation du carnage (transmission jusqu’à 15cm).

Parlant de révélation, le maraudeur peut également largement s’accommoder de la rébellion, puisque le solo « insaisissable » limitera ses chances d’échouer au désengagement une fois blessé.

Finalement, tout tourne autour de la question suivante : vorace ou maraudeur ? A dix points de plus, et 5 points de majoration (INI, ATT, RES, PEU et DIS), on peut penser qu’il s’agit d’une alternative sérieuse, mais bien entendu ce n’est ni une discipline de 1 (wouaouh !) ni une Peur de 6 qui vont renverser la donne. La plupart des joueurs tableront sur la rentabilité (ont-ils le choix ?) et leur préfèreront les Voraces.

D’un point de vue esthétique, les Maraudeurs ont ouvert la voie à la « hyène attitude » qui semble être la nouvelle direction du studio Rackham pour cette armée. Plus voûtés, plus bestiaux, les Dévoreurs prennent une pause plus animale. C’est affaire de goût. Moi, j’apprécie assez cette inclinaison, surtout parce qu’elle donne un caractère peut-être plus affirmé aux dévoreurs par rapport aux Wolfens.

Enfin, il est à noter que les Maraudeurs sont vendus dans une boîte de régiment (5 figurines customisables) où vous trouverez également le profil interchangeable des Crocs de Vile-Tis.

Cette critique est le produit de l’implication de la communauté des joueurs dévoreurs, que je remercie et que je vous invite à rejoindre sur la toile de la bête....

Commentaires des visiteurs


CADWALLON®, CONFRONTATION®, CRY HAVOC®, HYBRID®, le logo HYBRID®, HYBRIDES®, RACKHAM®, le logo RACKHAM®, RAG'NAROK® et WOLFEN® sont des marques déposées RACKHAM®. Tous droits réservés.

Haut de page

Toutes les illustrations, photographies, figurines et noms des figurines sont, sauf mention spéciale, des créations exclusives appartenant à RACKHAM®.