SDEN - Confrontation


Guerrier disponible dans

Magazine - Cry Havoc n°4

(février 2005)

Ranghor, Chef de Guerre

115 P.A.

  • 15
  • 6
  • 6-9
  • 6-11
  • -
  • 8
  • 5
Equipement

Croc de Vile-Tis - Armure - Chaînes de Calamité

Compétences
Commandement / 

15

Possédé
Tueur né
Rang
Élite
Affiliation

Dun-Scaith


S’il est un profil sur carte qui mérite aujourd’hui, chez les Dévoreurs, de bénéficier d’une enveloppe de plomb (à l’heure du plastique…), c’est bien le puissant chef de guerre Ranghor. On ne pourra donc que difficilement discuter du physique du monsieur, car nous ne bénéficions pour lui que d’une illustration le faisant ressembler à une version encore plus gothique des carnassiers, dont il serait une sorte de champion officieux. Mais depuis Confrontation 3, Ranghor est jouable avec n’importe quelle révélation moyennant une perte d’identité, et cela a changé la destinée de son profil sur les tables de jeu.

Maître de la Horde mi-drune mi-dévoreur de Dun-Scaith, Ranghor est -paradoxalement- l’un des meilleurs commandants disponibles (et accessibles) pour les dévoreurs, jouable dès 400PA. On pourra le comparer notamment à Kalyar (comme on se plaira à comparer les carnassiers aux maraudeurs, m’a-t-on fait remarquer), mais pour quelques points de plus que l’on peut considérer comme justifiés, il déploie sur le champ de bataille des caractéristiques que les autres dévoreurs pure souche lui envient : une discipline de 5 qui commence à faire rêver au jet de tactique, un commandement d’une portée de 15cm qui fait de lui un pilier sur le champ de bataille, une résistance de 11 associée la compétence possédé qui évite que ce pilier ne s’effrite trop vite… Soyons honnête, Ranghor est solide et sait manier les poutres, à la condition qu’elles ne soient pas trop lourdes, car son 9 de force fait tout de même un peu chétif pour de l’élite dévoreur à 115 points. Qu’à cela ne tienne, on pourra toujours utiliser ses chaînes de calamité pour compenser, à la condition bien sûr d’avoir sacrifié de précieux points dans un maître des carnages ; ou alors l’affilier à l’Extase, pour un bonus de 1 et la compétence Charge Bestiale en plus…

Justement : associable à la révélation de votre choix, Ranghor est redoutable en Armageddon, en tant que seigneur d’apocalypse (FOR+2 aux 15cm alentours). En Rébellion, il est tactique à jouer, en affectant la discipline et le courage de ses adversaires, des failles dans lesquelles Ranghor se fera un plaisir de s’engouffrer. Si vous avez envie de montrer les crocs, allez-y pour le Carnage, et peut-être qu’une Peur de 9 vous y aidera. De nombreuses autres possibilités sont envisageables, car la force du profil équilibré de Ranghor est d’être donc très souple d’utilisation (son prix excepté). C’est aussi parfois ce qu’on lui reproche, car il manque peut-être d’une touche de fun, qui lui était conféré par son affiliation Dun-Scaith, qui se dissout malheureusement dans le transfert de compétences…

A mon sens, Ranghor est tout un symbole pour les joueurs dévoreurs, qui doivent se contenter d’un proxy pour l’un de leurs plus intéressants personnages, bien que celui-ci ne soit véritablement rentré dans les compositions qu’avec C3 et la sortie des révélations de la bête. Estampillé Dun-Scaith à raison par les puristes de Vile-Tis, Ranghor est un peu tombé là par hasard, et c’est bien dommage, car une affiliation sans background en appui ne satisfera pas les amoureux de l’univers d’Aarklash.

Ranghor est en définitive un personnage équilibré, un commandant puissant qui ne manque que d’une enveloppe de chair et de crocs…ou d’un alter-ego…

Encore une fois, merci à la communauté dévoreur pour leur implication dans cette critique.

Commentaires des visiteurs


CADWALLON®, CONFRONTATION®, CRY HAVOC®, HYBRID®, le logo HYBRID®, HYBRIDES®, RACKHAM®, le logo RACKHAM®, RAG'NAROK® et WOLFEN® sont des marques déposées RACKHAM®. Tous droits réservés.

Haut de page

Toutes les illustrations, photographies, figurines et noms des figurines sont, sauf mention spéciale, des créations exclusives appartenant à RACKHAM®.